AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 27/11/10 - M.Aniyah Wilson & A.Everleigh Logan - Visite number One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


membre . accro

avatar

♠. petits messages : 51
♠. je suis là depuis : 25/11/2010


Message
Je me promenais, comme à mon habitude lorsque j'aperçu une maison avec une porte blindée, et à première vue, ancienne. De droite à gauche,la maison était bourée de lierre, la preuve que personne n'en avait pris soin depuis plusieurs années. Moi, peureuse de nature, je me sentie obligée d'appeler mon amie, Amély. Je cherchais donc en vain son numéro dans mon téléphone, mais tellement impatiente de visiter cette maison, que je ne prenais pas le temps de tout lire. Je regardis donc dans mes messages, et vit enfin son nom affiché. Je l'appelit donc.
- Amély ?
- Ouais, qu'est-ce qu'ya ?
- Viens , j'ai un bon plan, avenue 34, Tu sais, la vieille maison là ?
- Ok, de toutes façons, j'ai rien à faire, j'arrive!!
* tuut *
Dix minutes plus tard, Amély était là.. Nous entrîmes donc dans la maison, enfin, si on peut appeler ça " entrer" , en fait, nous sommes passée par la fenêtre. De toutes façons, il n'y avait personne apparement, même dans la rue, c'était complêtement désert. Déjà, dès nôtre entrée, Amély et moi avions crut apercevoir quelque chose au fond de ce long couloir sombre. Je me mis à crier, j'avais peur, mais en même temps, j'était tellement excitée. Le couloir était si long, qu'on aurait cru qu'il ne se finirai jamais. Au bout d'un moment, beaucoup de portes apparaissaient, plus sur la partie gauche. Seulement, les portes étaient vraiment bizarres, elles étaient rouge, rouge très foncés, rouge sang. Bon, mis à part ceci, je me suis dit que c'était juste une maison quelque peu étrange, mais certainement pas abandonée..
Nous entrions dans la premiere piece, tout au fond de ce fameux couloir, elle était comme, comme si qu'on l'avait abandonée, le temps semblait s'être arrêter, ce qui je dois dire, fait des frissons dans le dos. Je cru entendre un hurlement, j'étouffais mon cri. Je senti une goutte de sueur couler à mon frond. Amély, elle ne semblait pas avoir entendu. Elle était parfaitement seraine. Je regardis à droite à gauche, il n'y avait que des bouquins empilés par ci, par là.. Et aussi, un fauteuil , rouge aussi, avec les rebord noirs, et il bougeai tout seul, mon amie et moi, au début, croyions que c'était une plaisanterie de notre amie Charlie J. O'Bryan. Je sorti donc mon nouveau téléphone, que je trouve magnifique , et l'appela. Elle était au lit, ce n'était donc pas elle. Bof, nous avons un age où les gamineries ne nous font plus très rire. Malgré quand même notre angoisse, nous quitèrent la pièce pour aller dans une sorte de cuisine. Cette pièce était très sombre, remplie d'araignées, de cafards, et d'insectes en tout genre. Amély, ayant la phobie de toutes ses petites bêtes, monta sur une chaise, qui se mit soudain à se casser en deux. Elle s'écrasit donc au sol, la tête contre le mur, et la tête toute pleine de sang. Plus son sang coulait, plus je me sentie opprésée dans moi même, j'avais comme l'impression qu'on voulait m'étouffer de l'intérieur. Je pris peur et me mît à Hurler. Enfin, je voulu crier, mais ma gorge était tellement sêche que j'eue l'impression d'avoir du coton à la place de la salive. Oui, il m'en faut peu pour avoir peur. Amély voulait rentrer chez elle, pour se soigner, mais nous n'avions pas trouvé la sortie. On montait donc les escaliers pour essayer de sortir par la fenêtre, même si c'était dangereux. La maison paraissait petite de l'extérieur mais elle était en réalité immense. Soudain ,une planche se mit a craquer. Quoi de plus normal, pour une vieille Bicoque toute délabrée. Je senti un courant d'air derrière moi ; et malgré la pénombre, je crût apercevoir un chat. Mais un chat n'est pas capable de suffler autant et si fort, surtout, si froid. Il devait être très foncé, car je n'ai pu apercevoir que ces yeux, luisants comme une dynamo !! Il partit en courant , poussait des cris affreux. Arrivée en haut, ce n'était qu'un grenier sans fenêtre, j'aurais dû m'en souvenir, je n'avais pas remarqué de fenêtres de dehors. Puuis quelque chose tomba. Mon amie pris son portable, une sorte de smartphone, et alluma la " lampe torche" . A notre grande surprise, ce qui tomba n'était que des pierres, mais d'où provenait-elle ? La maison était en bois, non en pierre. De plus,elle étaient en tuiles, oui, des pierres en tuiles. Jamais vu ça.
Alors nous commençions à avancer dans ce noir total, redescendîmes les escaliers, et sortimes enfin de la maison. Amély voulu y retourner, " Une prochaine fois" me dit-elle, mais, elle n'était plus blessée, on dirais qu'elle n'avait rien eue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


fondatrice . sadique__*

avatar

♠. petits messages : 116
♠. je suis là depuis : 03/09/2010


Message

J'avais la main collée sur la tête, j'étais choquée. Comment aurais-je pu guérir si vite, avec une telle profondeur de blessure. J'en étais toute retournée. Melody aussi, se demandait comment cela avait-il pu se produire. Elle avait également une profonde intrigue sur cette maison ; la vieille bâtisse était si lugubre et sinistre que le sentiment qu'éprouvais Melo' pouvait se comprendre. Nous restions là, comme deux névrosées, sur le banc à côté de la maison.

On entendit soudain le bruit sec de la porte, qui s'ouvrit comme si l'on avait poussé cette dernière de toute la force qu'on aurait eu, puis qui se referma, tout aussi brutalement qu'elle s'était grande ouverte. Cela nous fît sursauter incroyablement. J'étouffais mon cri. J'ai tourné la tête, et, pendant quelques secondes, j'ai cru voir une lueur blanche, mais je pense que ça venais de moi.

« - Amély, je pense qu'il faut partir.
- Je pense aussi.
- C'est bizzare, tout ça, mais ça me plaît assez je dois dire.
- Oui, c'est fascinant même.
- Ca te dirais de revenir une prochaine fois ?
- Pourquoi pas ! Je suis bien décidée à comprendre ce qui se passe içi.
- Moi aussi. »

J'en conclus que c'est pas très approprié de venir ici la nuit. Mais nous ne serons pas les seules à venir visiter cet endroit, ça c'est sur. Peut-être que Charlie et Gouenji viendront aussi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-strange-town.1fr1.net
 

27/11/10 - M.Aniyah Wilson & A.Everleigh Logan - Visite number One

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
♠ . PARTONS A L'AVENTURE.
 :: 
l'avenue 34 ~
 :: Maison dite "Hantée"
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit